Loïg Bonnet

Loïg Bonnet

 
Depuis trois ans, l’association Treillières au fil du temps (TAFDT) organise des « Balades patrimoniales ».
« Notre objectif est de découvrir ce qui se fait ailleurs, autour de nous, principalement en Loire-Atlantique, dans le domaine de la promotion et de la conservation du patrimoine », soulignent les responsables.
« Rencontres d’associations ayant des buts communs aux nôtres, visites de musées, randonnées pédestres guidées sont régulièrement proposées aux adhérents et ouvertes à tous… »
Cette exposition déborde du champ très actuel du conte pour enfant pour le mettre en perspective avec les pratiques plus anciennes (les contes pour adultes des veillées d’autrefois). 
 
  « L’exposition aborde notamment le travail de collectage réalisé en la matière par Régis de l’Estourbeillon, marquis de La Garnache, personnage haut en couleur, à propos duquel un des membres de TAFDT, Serge Libot, a consacré un ouvrage publié en 2016 » 
 
+ d'informations sur :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 tél. 06 60 75 75 33
 
 
Photo: Le loup, acteur emblématique des contes et légendes en Loire-Atlantique et ailleurs en France. Les archives locales gardent la mémoire d'un dernier loup treilliérain tué au XIXème siècle. (cliché: Département de Loire-Atlantique)
 

Le groupe local de Terre de Vie (secours à l’enfant) organise une soirée de solidarité avec les actions soutenues par l’association au Bénin (Afrique). Les réservations sont ouvertes. 

Fondée il y a 43 ans dans le Pays-de-Retz, Terre de vie intervient auprès de l’enfance en détresse dans le monde, notamment au Bénin (hôpital pédiatrique, formation de jeunes filles fuyant le mariage forcé, centre accueillant des handicapés, etc.).

Des musiciens et comédiens s’engagent auprès des militants treilliérains pour offrir un spectacle en solidarité avec les actions épaulées par l’association en Afrique.

La première partie de la soirée sera assurée par « Îles et ailes », un groupe de six amis musiciens formé en 1999 dans le canton de Nozay à l’occasion de veillées musicales lors du festival « Graines d’automne ».

Des compositions pour l’essentiel, agrémentées de quelques reprises.

La variété des instruments et des voix permet d’offrir des chansons à textes, sur des mélodies originales et colorées qui invitent au voyage, à la réflexion (un peu) à la mélancolie (parfois) à la bonne humeur (souvent).


Les Cousins Deschiens. Cette troupe orvalto-treilliéraine de joyeux lurons est née il y a 10 ans.

« Au départ, c’était pour nous amuser entre-nous à l’occasion d’un repas, sans autre ambition », confie Olivier. « Aujourd’hui, nous sommes une douzaine et créons des sketches empreints d’humour quelque peu corrosif ».

Politique, religion, société, ils ne s’interdisent (presque) rien. 


Samedi 9 mars. Soirée de solidarité avec les actions soutenues par Terre de Vie au Bénin, à 20 h 30, salle Louis-Guervel, rue de la Tortière, Treillières.

Tarif : participation libre.

Réservation indispensable dans les meilleurs délais en téléphonant au 02 40 94 53 17. 

EN SAVOIR +

  NOTRE BUREAU - DERNIERES MINUTES - DERNIERES VIDEOS - LA LIGNE EDITORIALE - DEVENEZ PARTENAIRES - COMMANDEZ VOTRE REPORTAGE -

 

C’est un livre écrit à plusieurs mains : mains d’historiens, de géographes, d’artistes, de responsables municipaux, d’habitants de la commune, d’anciens pensionnaires du Haut-Gesvres…
Vies de châteaux au bord du Gesvres conte une Histoire longue qui se confond avec celle de la communauté treilliéraine depuis l’époque féodale.
Celle des occupants des châteaux (nobles, bourgeois, paysans, réfugiés de Nantes et d’ailleurs au temps de la guerre).
Dans cet ouvrage, la vallée du Gesvres livre ses secrets.
Au bord du ruisseau, nous nous introduisons dans la vie grouillante des insectes, des oiseaux, des habitants du ruisseau, des fleurs et graminées, révélée par l’œil de photographes talentueux.
Ce sont encore les commentaires d’'un artiste qui a posé sa toile sur la façade décrépite d’un château fatigué mais en renaissance grâce à la volonté de bénévoles.
 
Ce sont toutes ces facettes que raconte, c’est tout ce patrimoine, que montre le livre auto-édité par l’association Treillières au fil du temps avec le soutien de la Ville de Treillières et de la communauté de communes Erdre et Gesvres.
 
 
Jusqu’au samedi 1er décembre, il est possible de souscrire à cet ouvrage à un tarif préférentiel.
Deux spécimens sont exposés à l’accueil de la mairie et à la bibliothèque municipale, où sont déposés des bulletins de souscriptions.
 
La diffusion de Vies de châteaux au bord du Gesvres sera officiellement lancée le samedi 15 décembre à l’occasion du Marché de Noël de Treillières.
 
Durant cette journée, les souscripteurs pourront prendre possession de leur (s) exemplaire (s) à la mairie de Treillières.
 
 
Dans le cadre du festival Les Celtomania 2018, Treillières accueille les Outside Duo.
Antoine Solmiac (violoniste/chanteur) et Julien Grignon (guitariste/chanteur) forment un duo de musiciens virtuoses qui embarque le public dans un « Celtic two men show » énergique.
Ils proposent un spectacle où l’originalité musicale se promène sur les sentiers de la théâtralité : une symbiose entre musiques instrumentales issues des influences celtiques et compositions personnelles.
Tantôt virtuoses, tantôt rêveurs, clowns ou déjantés, le public suit le voyage initiatique des deux amis.
 
Quand ? Vendredi 9 novembre à 20 h 30
Où ? Salle Simone-de-Beauvoir, rue Simone-de-Beauvoir, Treillières.
 
Tarif plein : 10 €, réduit : 7 €, gratuit moins de 12 ans.
Placement libre.
Billetterie sur place à partir de 19 h 30.
Renseignements et préréservation : tél. 02 40 94 55 80 ou 02 40 94 68 57  
 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
 
 
 
Ronan le Bars est un virtuose du uillean-pipes, la cornemuse irlandaise.
 
Après avoir participé aux grandes formations bretonnes (Dan Ar Braz, Celtic procession, Pennoù Skoulm, An Tour Tan, Glaz) et travaillé avec les plus grands artistes bretons (Didier Squiban, Les Frères Boclé, Gilles Servat, Alan Stivell), il se produit depuis 2012 sous son propre nom.
 
Avec son instrument de prédilection et à travers un répertoire traditionnel ou ses propres compositions, il explore de nouveaux horizons de la musique bretonne et d’autres cultures du monde.
 
Sur scène, il est accompagné par Nicolas Quemener (guitares), Pierre Stephan (violon), Julien Stevenin (contrebasse) et Aymeric Le Martelot (claviers).
 
 
Où ? Espace culturel  Capellia - La Chapelle sur Erdre
 
Quand ? jeudi 11 octobre à 20H0
 
Photo: RonanLe Bars group à Capellia, jeudi 11 octobre (cliché Myriam Jégat).
 
Tarifs : de 9 à 15 €.
Réservations : tél. 02 40 72 97 58 
Soirée organisée dans le cadre du festival Les Celtomania 2018 
 

 

Le Café Citoyen Chapelain et la revue Place Publique s'associent pour vous accueillir lors du café citoyen consacré à l'histoire de Nantes, vue sous un angle inédit.

​ ​

L'intervention des auteurs du livre « Histoire populaire de Nantes » précédera une pause conviviale avant la séance des questions / réponses.
C’est une première française, l’histoire d’une grande ville racontée du côté du peuple par trois historiens (Alain Croix, Gwenaël Guillaume et Didier Guyvarc’h) et un journaliste (Thierry Guidet, fondateur de la revue Place publique Nantes/Saint-Nazaire).

Cette Histoire populaire de Nantes, de la préhistoire à nos jours, se veut originale, inédite, synthétique et à la portée de tous.
 
En vingt-quatre chapitres, des premiers hommes à découvrir Nantes et du peu que nous en savons (« Sortir le peuple de la nuit des temps ») à la métropole qui se fabrique sous nos yeux (« Le droit à la ville ») 

Il envisage ainsi la traite négrière non plus du côté de son économie et des armateurs, mais depuis les marins et les esclaves. Dans le même esprit, la « métropolisation heureuse » servie par la communication est contrebalancée par les points de vue des ouvriers dont les chantiers navals ont fermé, des femmes dont les usines délocalisent… Dans les tourments de la Deuxième Guerre, l’engagement dans la police allemande d’Ernst, ajusteur à l’usine des Batignolles, est mis en parallèle avec celui de Nantais des milieux populaires, jeunes et moins jeunes, qui font le choix de la résistance dès 1940.

​ ​

Histoire populaire de Nantes s’intéresse à ces « vies minuscules » et questionne donc l’histoire telle qu’elle nous a été racontée jusqu’alors.


Les associations Treillières Au Fil du Temps et l'association d’Action Socio-Culturelle et Educative de la Boissière seront présentes pour illustrer comment des citoyens peuvent s'approprier leur histoire et l'écrire.

 

Alain Croix, Thierry Guidet, Gwenaël Guillaume et Didier Guyvarc’h, Histoire populaire de Nantes, 480 pages, Presses
universitaires de Rennes, 15 €.

 

 

 

Chaque année, l’Association des écrivains bretons (AEB), se réunit dans le petit bourg de Saint-Connan (Côtes-d’Armor) pour décerner ses prix.
Une trentaine d’ouvrages avaient été sélectionnés pour l’édition 2017, selon des critères de qualité d’écriture, de choix du sujet et d’originalité.
Cinq catégories sont soumises aux suffrages d’un jury de quinze membres : le prix du meilleur ouvrage de poésie en langue française, le prix Anne-de-Bretagne pour le meilleur ouvrage historique, le prix du roman, le prix du meilleur écrit en langue bretonne et celui du meilleur écrit en gallo.
C’est dans cette dernière catégorie que l’ouvrage Le gallo du coin, réalisé par l’association Treillières au fil du temps a obtenu une belle troisième place. Rappelons que ce petit dictionnaire « gallo-français » et « français-gallo » de 225 pages rassemble mots et expressions du parler local, tels qu’ils étaient usités naguère dans ce territoire du nord de Nantes.
L’ouvrage, paru il y a tout juste un an, a vite connu le succès bien au-delà du Département.
L’association, qui entend valoriser la mémoire et le patrimoine treilliérains, envisage maintenant la réalisation d’un CD de chants, pour partie en gallo.
 
Photo: Quatre des auteurs du Gallo du coin, Solange Clouet, Mireille Jousse, Serge Libot et Jacky Chevalier, présentant le diplôme remis à Saint-Connan (Côtes-d’Armor)
 

EN SAVOIR +

 
Le Bagad Kemper, Sylvain Giro et bien d'autres, à Capellia (La Chapelle-sur-Erdre)
 
Auréolé de ses vingt-deux titres de Champion de Bretagne, le Bagad Kemper témoigne de la vitalité de la culture bretonne. 
Il est l’invité chapelain du festival Les Celtomania 2017.
Pour son nouveau spectacle, Melezour - « miroir » en breton - il arrête son regard sur sa musique et ses pratiques.
Comme un vertigineux palais des glaces, cette nouvelle création donne au bagad l’opportunité de s’interroger sur l’essence même de la musique bretonne, d’en explorer les contours, les formes, les limites.
Comme à son habitude, le Bagad Kemper a initié ici des collaborations artistiques, avec des chanteurs et des musiciens solistes invités aux côtés des quarante musiciens de l’ensemble :
les chanteurs, Sylvain Giro, le Nantais, et Marthe Vassallo, ainsi que le saxophoniste Bernard Le Dreau, le bassiste Erwan Volant ou encore le guitariste Thilbault Niobé. 
Cette nouvelle création est sans doute un des plus grands défis que le groupe se propose de relever pour son public : aller chercher en soi, dans ce qui échappe souvent à force d’être familier, la matière d’un étonnement, d’une beauté nouvelle et d’une plus grande liberté.

Vendredi 13 octobre. Melezour, musique et chant, avec le Bagad Kemper et ses invités, 20 h 30, à Capellia.
Tarifs : de 12 à 20 €.
Réservations : tél.. 02 40 72 97 58 
 
 
CD (11 titres) compilant l’ensemble des artistes participant aux Celtomania 2017 offert gracieusement au public
 

Dans le cadre du festival Les Celtomania, Treillières accueille cette année Les Churchfitters le vendredi 6 octobre 2017 à 20h30.

Ce groupe phare de la scène folk celtique en France, nous délivre un regard expérimenté et plein d’humour sur la musique folk, dans lequel les sonorités celtiques croisent les rythmes pop-rock.

Ces quatre musiciens-chanteurs talentueux et multi-instrumentistes (plus de 15 instruments joués sur scène) basés en Bretagne tournent tout au long de l’année, présentant un spectacle sans cesse renouvelé.

Renseignements et pré-réservation :

service vie locale de la mairie au 02 40 94 55 80  ou 02 40 94 68 57

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 NOTRE BUREAU - DERNIERES MINUTES - DERNIERES VIDEOS - LA LIGNE EDITORIALE - DEVENEZ PARTENAIRES - COMMANDEZ VOTRE REPORTAGE -

A propos de TV Erdre

Nous donnons la parole aux habitants afin de mettre en lumière leurs actions sportives, culturelles, engagées ou humanitaires. Mise à jour du site : Chaque lundi. TV sur Erdre est votre outil de communication. À vous de l'utiliser !

 

LA Web TV du Nord Loire

La protection de vos données

TV Erdre en photos

Nous contacter

TV sur Erdre 

44390 Nort-sur-Erdre                                             

 

        

contact@tvsurerdre.fr

Nous envoyer un mail