×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1108

A l’origine, le microcrédit prend ses racines en Europe dès la fin du XIXème siècle avec des pratiques de prêt à taux faibles ou nuls dans le but de favoriser une économie durable par l’Entraide. Au cours du XXème siècle, ce système est repris et développé afin de permettre plus largement la mise en place d’initiatives économiques et d’améliorer la situation de personnes exclues du système bancaire à travers la réalisation de projets personnels.

Dans cette optique, La Caisse d’Épargne Bretagne Pays de Loire créée l’association « Parcours Confiance » et s’associe à l’Union Départementale des Associations Familiales de Loire Atlantique (UDAF 44) afin de lutter contre l’exclusion financière en proposant une offre de microcrédit personnel.

Cette convention de partenariat a été signée le jeudi 16 février 2017 dans les locaux de l’UDAF 44 en présence de Bruno Leclercq, Secrétaire Général de la Caisse d’Épargne Bretagne Pays de Loire et Président de « Parcours Confiance » et de Marie-Josée Balducchi, Présidente de l’UDAF 44.

Concrètement, cette proposition de microcrédit personnel prend la forme d’un prêt accordé par l’association « Parcours Confiance » pour une durée comprise entre 6 et 36 mois. D’un montant allant de 300 à 3 000 €, ces prêts sont remboursables au taux de 1.40 % sans frais de dossiers.

Parcours Confiance en quelques chiffres :

1er opérateur de microcrédit personnel en Bretagne et Pays de la Loire

5 000 microcrédits personnels réalisés depuis 2007

10 M € d’encours de microcrédits engagés

Une centaine de partenaires

Un peu plus de 1 000 dossiers étudiés par an pour 600 à 700 financements accordés

Enfin, l’objectif est de financer des projets de vie ou de faire face à des urgences. Qu’il s’agisse d’un projet lié à l’emploi, la formation, la mobilité, le logement, le microcrédit personnel est susceptible d’apporter une réponse pour favoriser l’insertion sociale des personnes. Il vient réparer une injustice dont sont victimes les personnes en situation de précarité : l’impossibilité pour elles d’avoir accès à un crédit personnel à un taux modéré.

 

Renseignements :

UDAF 44

02 51 80 30 46 i

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

« Qu’est-ce qu’on attend ? »

Au mois d’août 2015 était publiée au Journal Officiel ; la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV). Ses objectifs ? Contribuer efficacement à la baisse de la consommation d’énergie sur le territoire français, à la production d’énergies renouvelables, à la mobilité durable, à la préservation de la biodiversité et à la mobilisation citoyenne.

De cette volonté préparant à « l’après pétrole », nombre de territoires se sont positionnés pour instaurer un modèle énergétique robuste et durable face aux enjeux d’approvisionnement en énergie afin d’améliorer leur qualité de vie tout en protégeant mieux la planète et la santé publique

Porte-parole des réalités familiales depuis 70 ans, l'UDAF 44 (Union Départementale des Associations Familiales) défend les intérêts de toutes les familles du département au sein d'organismes institués par l'Etat, le département et la commune.

En lien avec des travaux menés en 2016 sur la thématique « des idées, des actions, pour l’environnement », l’UDAF 44 a ainsi organisé mardi 7 février au cinéma Le Concorde ; un ciné-débat sur le thème de la transition énergétique

Les spectateurs nombreux ont pu découvrir le film de Marie Monique Bodin « Qu'est-ce qu'on attend ? » et débattre par la suite sur le sujet en présence d’Elodie Lancar, conseillère info énergie / association Alizée et de deux associations locales venues présenter leur engagement énergétique : L’Echappée Belle et CoWatt.

Documentaire : Qu'est-ce qu'on attend ?

Réalisé par Marie-Monique Robin (2016)

Synopsis

A l'initiative de son maire Jean-Claude Mensch, Ungersheim, petite ville d'Alsace de 2 200 habitants, s'est lancée dans la démarche de transition vers l'après-pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique. Pour la mettre en œuvre, la municipalité a lancé en 2009 un programme de démocratie participative, baptisé «21 actions pour le XXIe siècle ». Celui-ci englobe tous les aspects de la vie quotidienne : l'alimentation, l'énergie, les transports, le travail, l’argent, l'habitat et l'école. Ces initiatives visent à développer l'autonomie alimentaire et énergétique du village et à promouvoir le développement des énergies renouvelables...

Force est de constater l’intérêt porté au sujet par le grand public car cette lutte contre le réchauffement climatique est non seulement une cause planétaire, européenne, nationale, mais peut aussi être le levier d’un nouveau modèle de croissance à la fois intelligent, durable et solidaire.

 

 

A propos de TV Erdre

Nous donnons la parole aux habitants afin de mettre en lumière leurs actions sportives, culturelles, engagées ou humanitaires. Mise à jour du site : Chaque lundi. TV sur Erdre est votre outil de communication. À vous de l'utiliser !

 

LA Web TV du Nord Loire

La protection de vos données

TV Erdre en photos

Nous contacter

TV sur Erdre 

44390 Nort-sur-Erdre                                             

 

        

contact@tvsurerdre.fr

Nous envoyer un mail